Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 269 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 11 Nov. 2019 Journal Evasion du 31 Oct. 2019 Journal Espace du 06 Nov. 2019

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Organiser par le barreau de guinée en collaboration avec l’ONG Française ‘’Afrique-droit’’ qui a pour vocation de faire de la formation professionnelle avec tous les barreaux de l’Afrique de l’Ouest, cette ONG a procédé ce lundi, 11 novembre au lancement de formation des avocats sur le thème : ‘’ Nos pratiques professionnelles et notre Déontologie’’ 6 jours durant allant du 11 au 16 novembre au Primus hôtel Kaloum.

Durant 6 jours, les avocats de Guinée seront en formation pour être outillés suffisamment dans l’apprentissage de déontologie. Maitre Philipe Mialet est ancien bâtonnier de lessone en France et président de l’ONG ‘’Afrique-droit’’ est formateur. Il rappelle avant d’entamer que C’est une association qui a été créé en 2008 par un confrère Béninois qui était également membres des bâtonniers de lessonne en France.

« Les thématiques qui seront développés à cette cession sont essentiellement lié à la déontologie d’Avocat : c’est-à-dire le secret, l’immunité de la parole de l’avocat, la responsabilité professionnelle de l’Avocat et puis l’usage de la profession de l’Avocat dans leurs ensembles », a souligné le président de ‘’Afrique-droit’’ Philippe Mialet.

Les avocats Guinéens ont la connaissance du droit dit-il, le droit ne pose pas de problèmes, ce qui pose plus de problèmes : c’est la déontologie parce que nous avons, nous,

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est responsable de plusieurs centaines de milliers de victimes par année à travers le monde. L’absence d’un véritable traitement curatif rend crucial le développement d’un vaccin efficace. Au cours de ces dernières années, plusieurs pistes vaccinales ont été explorées avec des résultats variables. Récemment, les essais cliniques concernant un nouveau vaccin expérimental ont commencé et ont révélé des résultats très prometteurs.

Le vaccin a été testé sur des sujets humains et sur des singes. Les 400 adultes en bonne santé non-infectés ont présenté une réponse immunitaire contre le vaccin et l’ont bien toléré. Concernant les singes, le vaccin a protégé 67% d’entre eux contre la variante SHIV. C’est l’un des cinq vaccins à être parvenus jusqu’à ce stade expérimental dans les 35 dernières années après l’apparition de l’épidémie. Cependant, une étape importante doit encore être validée.

En effet, le vaccin va maintenant être administré à 2600 femmes à risque d’Afrique du Sud lors de la Phase 2b dans le but d’évaluer in situ la protection offerte contre une véritable infection. Les autres vaccins qui ont été testés dans des conditions similaires ont échoué à offrir une protection viable sur le long terme. Ces échecs s’expliquent par le fait que les tests ont été menés avec des souches particulières du virus, dont le taux de mutation est très élevé, rendant les vaccins rapidement inefficaces.

Toutefois, ce vaccin utilise une méthode différente. Il s’agit d’un « vaccin en mosaïque », c’est-à-dire qu’il est composé de multiples souches du VIH et les combine ensemble pour déclencher une réponse immunitaire contre l’ensemble de ces souches. Cependant, ce processus n’a jamais été employé dans le cadre du VIH et il est donc pour le moment impossible de prédire ses résultats.

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...