Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 457 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 16 Fév 2018 Journal Evasion du 16 Fév  2018 Journal Espace du 16 Fév 2018

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le gouvernement du Japon a financé deux (02) projets du Système des Nations Unies (SNU) et un (01) projet du Centre du Riz pour l’Afrique (AfricaRice) pour un montant total de deux millions quatre cent mille dollars américains (2.400.000 USD), selon un communiqué de presse de l’Ambassade du Japon en République de Guinée, en date du 19 février 2018.

 

"La sécurité humaine est au cœur de ces interventions : la sécurité sanitaire et la sécurité alimentaire pour les communautés affectées par les séquelles de l’épidémie Ebola, mais aussi, plus récemment, par les inondations et les infestations d’insectes. Ces projets tendront à donner une aide directe aux personnes affectées, mais aussi à développer les capacités de résilience de leurs communautés.

Add a comment

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Après l’annonce de poursuites contre treize Russes pour complot, les journaux américains dénoncent une « absence de leadership » de Trump.

Il n’y croyait pas. Dans une interview accordée au Time en décembre 2016, Donald Trump, alors qu’il n’était encore que « président élu », l’avait affirmé sans détour : « Je ne pense pas qu’ils aient interféré dans l’élection. » Ils, c’était les Russes. M. Trump, à qui les services de renseignement n’avaient pas encore présenté un dossier sur les interférences, avait ajouté : « Ça pourrait être tout autant la Chine. Ou un type obèse assis sur son lit au fin fond du New Jersey », disculpant en une phrase le Kremlin de toute velléité interventionniste.

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...