Le mouvement AA 20 interpelle les ministres: «entrez dans l’histoire de la jeune démocratie»-(Lettre ouverte
Imprimer
Affichages : 4266

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Mesdames , Messieurs les Ministres ;

 

«  N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez plutôt de devenir un homme qui a de la valeur » fin de citation ;

Le droit et la loi, telles sont les deux forces : de leur accord naît l’ordre, de leur antagonisme naissent les catastrophes.

Dans sa lettre de démission qui a fait l’objet de publication sur les sites et les réseaux sociaux du 20 Mai 2019, Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des sceaux Me Cheick Sacko, a indiqué clairement les motivations de sa démission du gouvernement qui sont de nature républicaines. L’Alliance pour l’Alternance 2020, prend acte et salut cette décision, elle interpelle les hauts commis de l’Etat dans l’exercice des prérogatives constitutionnelles, pour les besoins de la continuité de l’Etat et du fonctionnellement normal de nos institutions et leur demande de mettre la République de Guinée au-dessus des intérêts égoïstes et de prendre la vie de la patrie du bon côté.

Une République est fondée sur les valeurs et principes couronnés par le texte fondateur qu’est la Constitution.  

Le Président de République vous a choisi parmi  ce peuple qui tire le diable par la queue, mais vous devez éviter que les excès verbaux qui marquent  malencontreusement l’actualité dégénèrent en dérapages potentiellement dangereux pour la protection de notre patrie pour laquelle le sang  de nos ancêtres est tombé. Donc, le respect des prérogatives essentielles de l’Etat, relève de la responsabilité de chacun de nous.

L’Alliance pour l’Alternance 2020, lors de sa conférence de presse  du 24 Mai 2019 à la maison de la presse ayant pour le thème « Alternance positive dans notre République » a pointé du doigt la responsabilité du premier magistrat du pays, Monsieur le Président de la République, face aux dérives que le pays court dans un projet de présidence à vie, inopportun pour le peuple de Guinée  qui, dans ce moment crucial, a plutôt besoin d’enrichir sa mémoire historique à travers la pratique de l’alternance politique.

Certains d’entre vous ont bénéficiés de la confiance du Président et accompli la tâche qui vous a été confiée malgré le manque de volonté politique du Président.

Mesdames-Messieurs les Ministres, il y’a des gens qui observent les règles de l’honneur, comme on observe les étoiles, de très loin.

Alliance pour l’Alternance 2020, vous exhorte à conserver votre dignité personnelle, ainsi que celle de vos familles respectives, car les efforts que vous avez déployés et les sacrifices que vous avez consentis pour être à la hauteur de la confiance de vos compatriotes  en œuvrant sans relâche pour consolider les bases de l’unité nationale, de l’indépendance et du développement de notre chère patrie ne sont pas vains. Continuez plutôt par votre attitude à promouvoir la réconciliation dont la Guinée a besoin depuis plusieurs années qui tarde à v

 

enir, afin de nous permettre de regarder vers l’avant, car chacun de nous sera face à l’histoire de cette République. Cherchez par conséquent à reconquérir la confiance du peuple qui reste et demeure souverain, au lieu d’obéir aux injonctions d’un passager. 

Réfléchissez longuement avant de vous faire applaudir par vos amis du pouvoir, car l’histoire de la Guinée enregistre les événements avec leurs acteurs. Celle des régimes politiques passés est encore sombre.  Donc, entrez dans l’histoire de la jeune démocratie guinéenne par la grande porte avant que le peuple ne vous en expulse par la fenêtre et vous attribue le solitaire qu’est le diminutif du sauvage accepté par la civilisation en cas de raté politique.

Vive la République de nos ancêtres !

Vive la dignité de la République !

Vive aux respectueux des lois !

Vive l’alternance politique !

 

                                          Conakry, 05 Juin 2019Pour l’Alliance pour l’alternance 2020