Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 486 invités et aucun membre en ligne

International

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans un bras de fer politique tendu, l'administration Biden a émis une mise en garde sévère envers le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, concernant la mise en œuvre de lois autorisant l'arrestation et l'expulsion des migrants entrant illégalement aux États-Unis.

Dans une lettre adressée à Abbott, le ministère américain de la Justice a déclaré que la dernière législation texane sur les migrants illégaux était inconstitutionnelle et en contradiction avec l'engagement des États-Unis envers le traitement légal des non-citoyens conformément à la loi sur l'immigration et la nationalité.

La correspondance, obtenue par CBS News, affirmait que le projet de loi SB4 était préempté et violait la Constitution américaine. Elle précisait que les États-Unis avaient l'intention d'engager des poursuites pour empêcher l'application du SB4 à moins que le Texas ne renonce à faire respecter la loi.

Cette mise en garde intervient alors que le Texas, dans le cadre de son opération Lone Star, a promulgué le SB4, considéré comme l'une des lois sur l'immigration les plus strictes de l'histoire américaine. Entrant en vigueur le 5 mars, cette loi criminalise l'entrée illégale depuis le Mexique, permettant à la police d'arrêter ceux soupçonnés d'avoir traversé le Rio Grande en dehors des points d'entrée officiels.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ce 29 décembre 2023, l'Ambassadeur des États-Unis, Troy Fitrell, accompagné des représentants de la Croix-Rouge guinéenne, a effectué une visite poignante au lendemain de l'explosion dévastatrice du dépôt de carburant de la Société Guinéenne des Pétroles (SGP) à Kaloum. L'événement s'est déroulé dans l'enceinte solennelle du gouvernorat de Conakry en présence des autorités guinéennes.

La délégation, après avoir échangé avec les responsables locaux, s'est dirigée vers le site du drame pour constater les dégâts et exprimer leur solidarité envers les victimes et leurs familles. Plus important encore, l'Ambassadeur Fitrell a annoncé une aide humanitaire substantielle d'une valeur de 100 000 dollars, destinée à alléger le fardeau des sinistrés.

« Les peuples américain et guinéen se tiennent main dans la main en période de crise mondiale. L'assistance en eau, en nourriture et en médicaments constitue notre réponse en temps de crise humanitaire », a souligné l'ambassadeur, exprimant son honneur d'apporter le soutien de son pays au gouvernement guinéen dans ce moment difficile.

La Croix-Rouge guinéenne a été choisie comme partenaire dans cette initiative humanitaire. L'ambassadeur Fitrell a expliqué ce choix en déclarant : « Aux États-Unis, nous disposons d'un bureau d'assistance humanitaire pour les crises. Nous avons discuté avec eux pour déterminer comment nous pouvons vous aider. La réponse était d'apporter un soutien technique et des expertises à la Croix-Rouge. »

Le président de la Croix-Rouge guinéenne, Youssouf Traoré, a exprimé sa gratitude envers l'ambassadeur américain, soulignant que le financement de 100 000 dollars permettait déjà de mettre en œuvre des actions concrètes. « La distribution de couvertures, de nattes et de kits a commencé », a-t-il précisé.

Les autorités guinéennes ont également tenu à exprimer leur reconnaissance envers les États-Unis pour leur soutien continu depuis le début de la tragédie. Lancei Touré, directeur général de l'Agence nationale de gestion des urgences et catastrophes humanitaires en Guinée, a témoigné : « Depuis le début de l'événement, la Croix-Rouge a déployé un nombre important de volontaires travaillant sur tous les fronts. »

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans certaines paroisses occidentales, l’autorisation du Vatican de bénir les couples homosexuels semble passer. Mais en Afrique, l’Eglise est vent debout contre une telle mesure.La célébration des fêtes de Noël n’a même pas mis entre parenthèse les querelles qui agitent l’Eglise catholique depuis une semaine. Le 18 décembre, le pape François a approuvé dans une déclaration publiée par le Vatican la bénédiction aux couples de même sexe hors liturgie et couples de

Dans certaines paroisses occidentales, l’autorisation du Vatican de bénir les couples homosexuels semble passer. Mais en Afrique, l’Eglise est vent debout contre une telle mesure.La célébration des fêtes de Noël n’a même pas mis entre parenthèse les querelles qui agitent l’Eglise catholique depuis une semaine. Le 18 décembre, le pape François a approuvé dans une déclaration publiée par le Vatican la bénédiction aux couples de même sexe hors liturgie et couples de personnes divorcées. «Il est possible de bénir les couples en situation irrégulière et les couples de même sexe, sous une forme qui ne doit pas être fixée rituellement par les autorités ecclésiales, afin de ne pas créer de confusion avec la bénédiction propre au sacrement du mariage», explique la déclaration publiée en plusieurs langues par le Vatican. Depuis lors, le Vatican a provoqué une levée de boucliers. En

Add a comment