Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 390 invités et aucun membre en ligne

International

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Haute Cour de Zambie a récemment condamné deux hommes à dix ans et demi de prison pour avoir eu des relations se xu elles «contre l’ordre de la nature». Cette décision a été vivement critiquée par l’ambassadeur américain en Zambie, Daniel Foote, qui s’est dit « horrifié » par la décision « oppressive ».

Comme dans de nombreux pays africains, le code pénal zambien interdit les relations intimes entre personnes du même genre, les considérant comme une infraction contre nature et les classant comme un crime passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 14 ans. Le pays s’oppose avec véhémence à la communauté LGBTQI + et peut prendre des mesures contre elle.

En 2006, le ministre des Affaires intérieures Ronnie Shikapwasha a déclaré que la Zambie ne légaliserait jamais le mariage homosexuel, affirmant que c’est un péché qui va à l’encontre du «statut chrétien» du pays. Puis, en février 2010, la Conférence constitutionnelle nationale (CCN) a décidé à l’unanimité d’adopter une clause interdisant expressément le mariage entre personnes de même genre.

C’est dans ce climat que la Haute Cour de Zambie a récemment condamné deux hommes à 15 ans de prison pour avoir eu des relations sε xu elles «contre l’ordre de la nature».

La décision a horrifié l’ambassadeur américain en Zambie, Daniel Foote, qui a publié une déclaration critiquant cette décision. Foote a déclaré: «J’ai été personnellement horrifié de lire hier la condamnation de deux hommes qui avaient une relation consensuelle, ce qui n’a fait de mal à personne… les opinions sans conséquence ou les braconniers / trafiquants peuvent tuer de nombreux éléphants et vendre leurs défenses et encourir un maximum de cinq ans d’emprisonnement en Zambie.  »

Il a ajouté que « des décisions telles que ces condamnations oppressives nuisent à la réputation internationale de la Zambie en démontrant que les droits de l’homme en Zambie ne sont pas une garantie universelle».

Le président zambien Edgar Lungu a réprimandé l’ambassadeur et ses propos, affirmant que ses autorités porteraient plainte auprès de l’administration Trump.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

13 militaires français sont morts au Mali lors d’une collision de deux hélicoptères de l’armée française.

Selon les informations fournies par l’Élysée, le malheureux incident s’est produit alors que les soldats français étaient sur le point de se rendre en zone de combat contre les terroristes.

Certains maliens, qui voient la présence des soldats français au Mali comme une occupation et une main forte prêtée aux séparatistes et aux terroristes, ont accueillie la nouvelle avec tant de joie sur les médias sociaux.

Quant au président français, M. Emmanuel Macron, il dit s’incliner devant la douleur des proches et des camarades des soldats décédés.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Justice : R.Kelly est accusé d’abus sexuel par une amie…

Joycelyn Savage, une petite amie de R. Kelly, accuse à son tour le chanteur Américain La jeune femme de 24 ans vivait avec R. Kelly depuis ses 19 ans

Sur la photo : Joycelyn Savage (à gauche) en compagnie d'Azriel Clary, une autre petite amie de R. Kelly. — 

Joycelyn Savage, une petite amie du chanteur R. Kelly l’ayant publiquement défendu, l’accuse désormais d’abus sexuels et psychologiques. Le chanteur est en prison depuis juillet pour abus sexuels dans trois états des Etats-Unis, et sera jugé en 2020 pour pédopornographie, agressions sexuelles, et kidnapping de jeunes femmes souvent mineures.

Joycelyn Savage, 24 ans, vit avec le chanteur depuis qu’elle a 19 ans. Jusqu’à récemment, elle défendait R. Kelly face aux accusations de violences sexuelles. Elle avait ainsi témoigné en sa faveur lors d’une interview en mars, et était présente lors d’une audition judiciaire du chanteur à New York, rappelle Variety. La jeune femme avait également affirmé que les déclarations de ses parents, qui estimaient que R. Kelly lui avait « lavé le cerveau », étaient fausses.

« Robert me regardait toujours de manière sexuelle »

Mais dans plusieurs posts de blogs publiés sur Patreon depuis samedi 23 novembre, la jeune femme se dit désormais « victime » et détaille l’emprise du chanteur sur sa vie. Elle y raconte leur rencontre, les débuts de leur relation, et le comportement envahissant et manipulateur de son compagnon, qu’elle appelle Robert.. 

«Robert me regardait toujours de manière sexuelle les premières fois qu’on s’est vus », raconte-t-elle. Joycelyn Savage a rencontré le chanteur de 52 ans en 2015 lors d’un concert. Il l’a ensuite fait venir en Californie, lui promettant de l’aider à réaliser

Add a comment