Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 353 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La Commune Rurale (CR) de Faralako vient de procéder à l’ouverture de sept (07) nouvelles routes et la réouverture de deux (02) anciennes au centre-ville de Faralako, pour un coût estimé à 60 millions de francs guinéens, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture de Mandiana.

 

Faralako, l’une des 12 communes de Mandiana située à 03Km du chef-lieu de la préfecture, a prévu dans son Plan Annuel d’Investissement (PAI) 2017 beaucoup de travaux et d’infrastructures à réaliser. Parmi ses priorités, l’ouverture des routes du centre prévues par le plan de masse de Faralako-centre.

 

Daouda Diallo est le maire de la CR de Faralako : «C’est en exécution du PAI/2017, que la Mairie a décidé de prendre une machine Bulldozer, pour ouvrir 07 nouvelles routes et rouvrir les deux anciennes, pour un coût estimé à 63 millions de francs guinéens».

 

  1. Diallo s’est ainsi réjoui de l’ouverture de ces voies, qui permet de mettre le centre de Faralako dans une urbanisation totale, permettant de diminuer les risques liés à la concentration des maisons sans schéma directeur.

 

Aboubacar Condé, sous-préfet de Faralako, qui est la tutelle la plus rapprochée de la CR a déclaré, avec joie, le début de ces travaux prévus dans le PAI.

 

Pour lui, «l’ouverture des routes dans des milieux concentrés diminue la prolifération des maladies et permet la libre circulation de l’air à travers la cité».

 

Par cette occasion, le sous-préfet a lancé un appel à tous les autres districts de son ressort, à faire face à l’ouverture des routes déjà prévues par les plans du service Topo.

AGP/14/11/017          CAK/ST