Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 307 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Conakry, 25 jan (AGP)- La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID) ont procédé, lundi, 18 janvier 2016, à Djeddah (Royaume d’Arabie Saoudite), à la signature d’un Protocole d'Accord de coopération, selon un communiqué de presse des deux institutions, distribué par l’Organisation de Presse Africaine (OPA).

La signature de ce Protocole entre le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné et le Président-Directeur Général de la SID, Khaled Al-Aboodi, se situe dans le cadre de la mise en place d'un dispositif de soutien au financement des Petites et Moyennes Entreprises/Petites et Moyennes Industries (PME/PMI) dans l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), a-t-on indiqué.

Ce Protocole d'Accord définit le cadre de partenariat et fixe les principes directeurs, ainsi que les modalités de la collaboration entre la SID et la BCEAO dans le cadre du soutien au financement des PME/PMI dans l'UEMOA).

En effet, considérant que la promotion des PME/PMI constitue un levier important de lutte contre la pauvreté et d'émergence des économies des Etats membres de l'UEMOA, le Conseil des ministres de l'Union a adopté, lors de sa session du 29 septembre 2015, le «dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l'UEMOA», dont le suivi de la mise en œuvre a été confié à la BCEAO.

A travers ce Protocole d'Accord, la SID apporte son appui à l'opérationnalisation du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l’UEMOA par une participation directe plafonnée à 30 millions de dollars américains (USD) à travers des instruments conformes aux principes de la finance islamique.

Par ailleurs, en relation avec la BCEAO, la SID s'engage à porter le montant global de sa participation à 100 millions de dollars US, en fonction de l’intérêt suscité par le projet au niveau des investisseurs et/ou partenaires potentiels, par la mobilisation de ressources additionnelles.

Pour sa part, la BCEAO est chargée de la mise en œuvre du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l'UEMOA. Elle apporte son appui, notamment en offrant des incitations aux établissements de crédit pour le financement des PME/PMI, en réalisant des études sur les structures d'appui et d'encadrement des PME/PMI, ainsi que sur l'impact du dispositif de soutien au financement des PME/PMI dans l'UEMOA ; en promouvant des instruments complémentaires adaptés au financement des PME/PMI (crédit bureau, crédit-bail, capital-investissement, etc.).

Les deux institutions se sont accordées sur l’importance de la contribution des PME/PMI pour le développement économique en général et du secteur privé en particulier dans les pays membres de l’UEMOA. Elles ont souligné leur volonté commune d’œuvrer au renforcement de leur coopération, notamment en matière de financement des économies de la zone.

A cette occasion, le PDG de SID, Khaled Al Aboodi, a expliqué, que «l'accord permettra de renforcer le soutien de son institution envers les économies régionales de l’UEMOA en favorisant, notamment le transfert de connaissances et la mobilisation des ressources pour soutenir les PME/PMI».

Pour sa part, le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné a salué ce nouveau partenariat, qui devrait contribuer à la promotion des PME/PMI dans les pays membres de l’UEMOA. «Cette promotion est indispensable à la transformation économique de la zone. Il est également attendu de ce partenariat, le renforcement de la croissance économique et la création d’emplois, notamment au profit des jeunes. 

AGP/25/01/016                ST/KS/FDF/ST