Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 382 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Conakry, 12 fév (AGP)- Un atelier de travail a regroupé, jeudi, 11 février 2016, à Conakry, les cadres des départements des Travaux Publics et des Transports, autour du projet de Lettre de Politique sectorielle des Transports en République de Guinée, rapporte l’AGP. 

Ce projet de lettre de politique sectorielle, pour la première fois en Guinée, porte sur tous les modes de transport (routes, chemin de fer, transports maritimes et aériens, ainsi que les transports urbains) et sur leur coordination, afin de réduire au minimum le coût total de la chaîne de transport. Elle aborde aussi les questions de logistique liées aux transports à savoir, le dédouanement, les ports secs, le stockage, la distribution …). 

Tous les aspects et composants de la gestion du secteur sont également abordés : tutelle ministérielle, gestion et contrôle des entreprises parapubliques,  financement des infrastructures, de l’exploitation et de l’entretien, législation, réglementation, contrôle, participation et régulation des activités réalisées par le secteur privé, entre autres. 

Sur financement de l’Union Européenne (UE), avec l’assistance technique des experts du Projet d’Appui au Secteur des Transports (PAST) de l’UE, les cadres du département des Transports et celui des Travaux Publics présent à cet atelier,  ont passé en revue tous les points liés à la mis en œuvre de cette lettre de  politique sectorielle des Transports, qui trace, non seulement les grandes lignes des actions conjointes des deux départements, mais aussi les efforts d’autres  départements ministériels. 

L’atelier a été ouvert par le ministre d’Etat chargé des Transports, Oyé Guilavogui, en présence de la ministre des Travaux Publics, Oumou Camara. 

Dans son allocution, M. Oyé Guilavogui a beaucoup insisté sur l’importance de la définition d’une politique sectorielle, qui doit fixer les objectifs et les orientations à moyen et long termes des activités de son département. 

«Les transports ont en effet un rôle essentiel pour favoriser le développement économique et social du pays. Il faut donc qu’ils soient efficaces, peu coûteux et sûrs, afin de permettre aux entreprises et aux guinéens de se déplacer en fonction de leurs besoins». 

Se retrouvant en séance plénière, les rapporteurs des Commissions de travail  ont fait de nombreuses propositions pour améliorer le projet soumis pour amendement, en particulier pour préciser les objectifs sur le développement du réseau routier et la relance des transports ferroviaires, en les ouvrant à nouveau  aux voyageurs et aux marchandises diverses, alors principalement utilisés pour le transport des minerais. 

Clôturant l’atelier, la ministre des Travaux Publics, Oumou Camara a félicité  les participants pour la qualité des débats et les recommandations qu’ils ont faites, pour améliorer le document de politique sectorielle, et qui permettront sa révision dans un court délai pour produire enfin, un document final qui sera présenté au Conseil des ministres, puis à l’Assemblée Nationale, pour  approbation définitive.

AGP/12/02/016             CM/FDF/ST