Le Patronat de Guinée se renforce : un accord de partenariat signé avec la Chambre des Mines
Imprimer
Affichages : 12347

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est dans un réceptif hôtelier de la place  que  Le Patronat de Guinée (PAG) et la Chambre des Mines de Guinée (CMG) ont procédé  à la signature d’un accord de partenariat, ce vendredi 22 juillet 2016-le Gouvernement à travers des représentants des ministères en charge des Mines et de l’Emploi.

Le PAG, qui regroupe dix-neuf (19) fédérations patronales de base et cent cinquante-deux (152) chefs d’entreprises, et la Chambre des Mines de Guinée, qui, à travers des sociétés minières, est la première pourvoyeuse de recettes pour l’Etat guinéen, entendent mutualiser leurs efforts pour l’émergence de la Guinée dans la sous-région. C’est l’annonce faite par le Président du PAG, Ismaël Keita.

De la gauche vers la droite, les Présidents du PAG et de la CMG lors du point de presse animée après la signature de leur accord

« La décision de nos membres, de s’engager dans ce partenariat, témoigne à suffisance leur volonté d’ouverture vers l’unité et la modernité afin de contribuer au renforcement du secteur privé guinéen. A travers ce partenariat entre le Patronat de Guinée et la Chambre des Mines de Guinée, en tant que deuxième employeur du pays après l’Etat, source principale de revenus de l’Etat, nous comptons oeuvrer pour la promotion d’un environnement sain et dynamique d’affaires en Guinée, à travers nos efforts respectifs d’assainissement du climat des affaires en Guinée », a renchéri Ismaël Diakité, Président de la Chambre des Mines de Guinée.

Les deux représentants des ministères en charge des Mines et du Travail, ont félicité le PAG et la Chambre des Mines de Guinée, tout en exhortant aux  responsables de ces deux structures, le respect de leur accord.

« Mon département, qui salue cette approche, est disposé à vous accompagner dans l’application de cet accord en ce qui le concerne », a déclaré Mariama Dogomet Barry, représentante du ministre en charge du Travail.

Ce partenariat va aussi propulser le Patronat de Guinée (PAG) à un niveau beaucoup plus haut, en termes de représentativité. Mais ce qui importe, selon le Président du PAG, c’est que son organisation entend bien être le véritable moteur de croissance dans notre pays, et piloter le secteur privé guinéen  dans la transparence mais aussi sans exclusions.

 

 

Mosaiqueguinee