Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 361 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanobu Hasama en visite de travail en Moyenne Guinée, le représentant résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM), Edouard Nizeyimana et le représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Dr Mohamed Hama Garba, ont procédé mardi, 19 juin 2018, au lancement officiel de deux projets agricoles en faveur des populations du district de Serima dans la sous-préfecture de Popodara, préfecture de Labé, a sui l’AGP.


Il s’agit d’une part, du projet du PAM, appelé Sécurité alimentaire et appui nutritionnel aux communautés vulnérables affectées par les inondations et les infections culturelles, d’un montant d’un million huit cent mille dollars américains (1.800.000 USD), soit seize milliards de francs guinéens (16.000.000.000GNF).




Et d’autre part du projet de la FAO, lié aux renforcement des moyens d’existence de subsistance des populations affectées par les catastrophes naturelles en Guinée, d’un montant de cinq cent mille dollars (500.000 USD), soit quatre milliards cinq cent millions de francs guinéens (4.500.000.000GNF), financés par le gouvernement du Japon.


Le Groupement Serima Haldi Fotti N°2, composé de 24 membres, dont 18 femmes, est l’un des bénéficiaires directs de ces projets, qui a été doté d’outils nécessaires et de semences de qualité pour une production efficace.


Selon l’ambassadeur du Japon en Guinée, il y a une complémentarité recherchée entre ces deux programmes. La FAO soutiendra les producteurs de riz étuvé et de produits végétaux pour améliorer leurs rendements. Et ces producteurs pourront directement vendre ensuite leurs récoltes directement au PAM, afin d’assurer le programme de Cantines scolaires.


Le diplomate Hisanobu Hasama a ajouté, que ces deux projets rendent également concrète la contribution du Japon à l’objectif de la Guinée pour atteindre la sécurité alimentaire. Un objectif, dit-il, qui est l’un des piliers de l’action du Japon en Afrique, telle que définie lors de la 6
ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6).


A noter, que la cérémonie de lancement de ces deux projets a eu lieu en présence du préfet de Labé, El hadj Safioulaye Bah, des représentants du Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé, des autorités de la Commune Rurale (CR) de Popodara et du district de Serima, sans oublier les populations de ces localités qui effectué le déplacement.


AGP/23/05/018 CM/ST