Tiken Jah Fakoly : « Je pense que la CEDEAO est une bande des copains»
Imprimer
Affichages : 3122

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Joint par téléphone par FIM FM le vendredi dernier, le reggae man Ivoirien s’exprimait sur la demande de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) la remise en liberté l’ex-chef d’Etat Guinéen (Alpha Condé) après le coup d’Etat qui a renversé son régime. Et le retour du pays à l’ordre constitutionnel. Tiken Jah Fakoly n’est pas allé au dos de la cuillère pour tirer à boulet rouge sur cette institution sous-régionale qu’il qualifie de bande de copains.  

Interrogé sur le sujet, Tiken dégaine sur le régime Condé. « Je pense qu’Alpha Condé doit être jugé, il faut qu’il vienne s’expliquer comment tous ces manifestants ont été tués, parce que la conscience humaine a besoin d’exemple, si on ne corrige pas les erreurs, on va toujours continuer à faire des erreurs. J’espère que les Guinéens seront ensemble pour bannir l’ethnocentrisme », a-t-il conseillé.

Tant qu’il y aura poursuit-il de problème entre peulh et malinké en Guinée, les Guinéens ne s’en sortiront pas. Ce coup d’Etat est salutaire. « J’ai vu peul et Malinké danser, tout le monde était fatigué d’Alpha condé parce qu’il avait piétiné la démocratie.  Si les Guinéens restent divisés, quel que soit celui viendra, il va faire comme Alpha Condé l’a fait., c’est un coup d’Etat populaire et salutaire. Malheureusement, l’opposant historique est entré dans l’histoire dans la petite porte », regrette l’artiste

Parlant de la CEDEAO, Tiken tire à bazooka sur l’institution « Alpha Condé avait fait un coup d’Etat constitutionnel, où était la CEDEAO ? Je pense que la CEDEAO est un club d'amis, une bande de copains, hein ! Même l'Union Africaine, quand-il se retrouve en Ethiopie, ce qui est prioritaire c’est la rencontre des chefs d’Etats, il n’y a pas de résultats. La seule vérité qui a été dit à l’union africaine à l’époque l’O.U. A c’est le discours de Thomas Sankara », a-t-il rappelé

Oumou koultoumi Bah