Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 473 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Conakry, 4 Janvier 2016 – Moins d’une semaine après l’installation du nouveau Premier ministre et chef de gouvernement Mamady Youla, un nouveau gouvernement d’actions a été formé.

La composition de la nouvelle équipe gouvernementale, désormais resserrée à 31 ministères, laisse clairement apparaître la priorité donnée à la compétence. Parmi les principaux objectifs fixés pour le nouveau gouvernement figurent la création d’emplois et le renforcement de la formation, notamment en faveur des jeunes et des femmes, l’amélioration du cadre d’investissements en Guinée, et le soutien aux entreprises locales, véritable moteur de l’économie.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans une interview accordée à nos confrères de Libreopinionguinee.com, Bah Oury le vice-président de l’UFDG, apprécie la nomination de Sidya Touré au poste de haut représentant du président Alpha Condé. Il estime par ailleurs que c’est un pas supplémentaire vers la décrispation politique en Guinée.

«Premièrement: je considère que cet acte politique est un pas supplémentaire pour la décrispation politique et des relations apaisées en Guinée».
«Deuxièmement: cette nomination peut contribuer à créer un climat politique plus conviviale entre tous les acteurs de la scène guinéenne, qu’il soit de l’opposition ou de la mouvance présidentielle », enchaine-t-il.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lansana Kouyaté, président du parti PEDN est très sceptique quant aux marges de manœuvres du nouveau premier ministre Mamady Youla.   À la limite il prédit son échec. 

L’ancien premier ministre se pose une question  «Est-ce que nous avons vraiment d’un Premier ministre? »

De son point de vue, un Premier ministre qui n’aura pas les coudées franches sera  réduit à inauguré les crises internes, et je crois, jure-t-il,   qu’avec le président qu’on a, il n’aura jamais les coudées franches. ‘’Ou il fait comme  Said Fofana, ou il s’en ira.

Add a comment