Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 200 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Madame Sano Doussou Condé était l’invité de la radio Lynx Fm dans son émission phare ‘’œil de Lynx’’ le lundi, 15 Avril 2019. Dans cet entretien, Mme Doussou Condé tout en déplorant la situation sociopolitique du pays, fait des révélations sur certains ténors de l’entourage du président Alpha. Sur la même lancée, elle appelle les Guinéens à la mobilisation  pour empêcher tout projet en faveur d’un troisième mandat de l’actuel chef de l’Etat guinéen.

De la situation sociopolitique

Vous savez un régime a changé en Avril 1984. Et par coïncidence le mois d’avril 2019, un autre Front est né, le public a découvert des jeunes Guinéens engagés. Des politiciens, des activistes de la société civile, des  syndicats, des penseurs libres, pour ne citer que ceux-ci. Tous ont compris ce qui se trame derrière le rideau. Je vous jure que nous allons gagner, le troisième mandat n’aura pas lieu en Guinée.

Je parle de quelque chose que je connais, Dans ce pays, il y a un désordre total dans le système de gouvernance,  les ennemis d’hier d’Alpha Condé ont changé de veste, ils se sont transformés à des individus qui veulent  changer le pays. Mais je demanderai aux Guinéens, qui veulent la paix, qui veulent sortir ce pays dans ce merde là, de se réveiller, de se joindre à ces jeunes braves pour barrer le chemin au troisième mandat.

Des manifestations et contre-manifestations au troisième mandat

Ça ne m’inspire rien. Que de la misère et la désolation ! Le troisième mandat n’aura pas lieu. Vous savez avant que je ne parle, je réfléchi 100fois avant de parler, vous serez étonnés. Tout ce que vous voyez là a été prédit, ça n’aura pas lieu pour la simple raison que c’est nous qui avions fait de ce Monsieur le président de la République. Retenez ceci, en 1993, il fut élu à l’unanimité, vous étiez jeune, mais nous, nous  étions là, nous savons ce qui s’est passé. En 1998, au lieu d’aller aux urnes il fut appréhender à Piné.

J’ai l’impression que ce parti est juste crée pour lui, pour qu’il s’en serve et finalement après l’usage il le jette dans la poubelle, mais Alpha Condé sera surpris. Des gens sont morts pour sa cause, des familles ont perdu leurs biens pour ça, des gens sont allés en exile pour cette cause, cela ne rester pas  comme ça, par ce que Dieu ne dort pas. Moi personnellement, j’ai mené deux combats dans ma vie. Ce combat-là, sera le troisième et le dernier, ce combat, c’est empêché M. Condé d’avoir le troisième mandat parce prions Dieu qu’il n’ait pas bain de sang. Mais il n’aura pas ça. 

Aujourd’hui, il demande à ses militants de s’apprêter à l’affrontement, c’est extraordinaire. En 1993, lui il a refusé l’affrontement, nous sommes allés lui trouver, il nous a dit qu’il n’est pas venu pour enterrer les Guinées, on dit qu’il n’a pas gagné les élections, il a accepté. 20 ans près, c’est ce vieux de 81 ans qui avec son parti, prend le pouvoir. Etant le président de la République, il vient s’assoir devant 1/3 de son peuple pour leur dire de se casser la gueule. Quelqu’un qui a passé tout son temps à fuir, quand ses militants se sacrifiaient. Puisque le Général Conté n’est plus là, il joue le grand homme, il joue à quelqu’un d’audacieux. 

Concernant la Constitution dont les gens parlent, j’ai dis lors d’une émission télévisé que cette constitution  a été élaborée, il y a longtemps, j’ai toujours dis qu’Alpha Condé à un gouvernement parallèle,  M. Condé a envoyé un groupuscule de petits blancs, les associés à Kiridi Bangoura pour écrire cette constitution dont les gens parlent. Selon mes informations c’est ‘’7 ans deux mandats’’ et c’est lui, Kiridi parce qu’il a une influence totale sur Alpha Condé qui a demandé à ce qu’on mette le poste de vice-président. Il veut qu’on le nomme ‘’vice-président’’ ou ‘’Premier ministre’’. Vous voyez, c’est un problème d’intérêt, sinon c’est sont les Guinéens qui doivent écrire leur constitution comme en 2010. Pourquoi envoyer des étrangers pour nous écrire notre constitution ?

Vous savez tous en 2010, quelle pression Alpha Condé  a fait sur Blaise Compaoré et général Sékouba Konaté pour que les élections aient lieu, ce jour-là, il était pressé, même si c’est un …. Aujourd’hui à la place du peuple de Guinée le grand souverain, on envoie un  groupuscule d’amis pour écrire notre constitution au 21ème siècle. On va refuser ça, nous refuserons qu’on nous impose l’idée d’un groupuscule.

Les magistrats Vs Damaro

Par rapport à ces petits magistrats qui sont en train de menacer le président du groupe parlementaire au pouvoir, c’est qu’il y a la main du président derrière. J’exhorte sa communauté et tous les Guinéens démocrates,  de se lever pour défendre leur fils.  Parce que  c’est de cela qu’il s’agit, parce que la Guinée a disparu avec Alpha Condé.  Quand un peulh est menacé,  la communauté  peulh se  lève, quand c’est un soussou, la communauté soussous se lève ainsi de suite. Mais où est la justice ?  

Quelqu’un qui est au pouvoir pendant  9 ans, il n’a pas pu mettre en place une administration fiable. Il vient de créer un petit ministère tout récemment là, le ministère de l’hydraulique, c’est un non-événement.

 

Kassory, Baidy, Mohalim,…

Parlant de Kassory, quand mon frère Kassory a quitté la Guinée pour venir aux Etats Unis pendant  le pouvoir  de feu Général Conté, El hadj Biro à l’Assemblée avait tenu des propos, en disant que M. Fofana était sorti avec 8 millions de dollars, vous pouvez aller vérifier l’information à Mamou parce que Biro vie. Et M. Alpha Condé a saisi ça, pour nous dire, de faire une pétition pour nuire à Kassory, personnellement j’ai  rejeté le projet. Et quand M. Alpha Condé était en prison, il a fait un mémorandum où il a accusé M. Kassory Fofana et Kouressi Condé de l’avoir arrêté.

M. Diané, est venu aux Etats Unis à (New-York)  avec ce mémorandum,  grâce à nous parce qu’il ne pouvait pas se payer un billet à l’époque, donc pour vous dire que vos nouveaux riches-là ne m’intéresse pas, c’est lui et moi, qui avions distribué ce mémorandum au congrès, et au SENA. Donc, ce  même Kassory. M. Condé voulait le nuire coûte que coûte.

En 2010 vous savez l’effort que ce Monsieur (Kassory, ndlr) a fourni pendant la compagne. Mais, il l’a laissé courir pendant 3 ans. Il a fallu qu’il monte sur les créneaux pour qu’il sache qu’il existe. En 2015, il était son directeur de Campagne, pendant l’investiture, il n’a pas daigné lui dire merci, c’est un rappel de l’histoire.

Baidy  Haribo, c’est le fondateur de tout sauf Alpha Condé qui nous avait empêchés de tenir un meeting à Washington contre Alpha Condé. Qu’est ce qu’il n’a pas dit sur Alpha Condé, il n’est pas du RPG, tous ceux qui font sa propagande pour lui ne sont pas de son parti. Capi Camara, a tout dit sur  Alpha Condé pendant des années sur le site ‘’Kibaro’’ à l’époque, il était de l’UFR. En 2010, il est venu à l’UFDG, voilà des gens aujourd’hui  qui aident Alpha pour qu’il ait un 3ème mandat. Mounir Cissé  voilà des gens qui sont allés voir Sékouba Konaté pendant la transition pour lui dire de ne pas céder le pouvoir, de ne même pas faire les élections, de refuser. Je ne parle pas de Mohalime Touré parce que lui, il n’est pas alphabète, il se fait troubadour là-bas, il n’est pas important.

Pourtant, Mohalim a fait une sortie à Coyah qui a suscité une grande polémique ?

Oui ! C’est parce qu’il communique mal, voilà ce qu’il a dit aux gens : « il dit d’aider Alpha parce qu’Alpha n’a pas été reconnaissant  vis-à-vis de ceux qui se sont battus pour lui, et donc,   sa base l’a lâché et Alpha Condé dit que s’il est soutenu, cette fois ci  qu’il va leur passer le pouvoir.  Ça, ça n’arrange pas Alpha Condé, parce qu’Alpha Condé n’a pas ce pouvoir-là, donner le pouvoir par effraction. Ils pensent que cela est possible, ils pensent que moi Doussou Condé, je vais croiser les bras, pour laisser Alpha Condé prendre mon parti, le parti, auquel j’ai donné ma jeunesse, pour le donner à des gens qui n’ont rien fait. Non cela ne passera pas.

Je lance un défi, cela ne se passera pas à notre vivant, si le Mohalim là raconte des bêtises, cela n’arrange pas Alpha Condé. Moi, je le connais, c’est un analphabète, c’était un simple vendeur de terrain à Lansanaya, donc je ne parle pas de lui, pour lui donner de l’importance.  Les anciens ennemis sont toujours des ennemis, selon un adage soussous.

Une synthèse d’Alpha Amadou Diallo