Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 353 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le député Aly Nabé de la mouvance, qui fait montre d’une certaine nostalgie pour le fascisme, est arrivé à inviter l’Exécutif à faire ce qu’il a appelé un "massacre de masse", et ce, afin de faire respecter l’autorité de l’Etat. Cette déclaration inattendue a été faite au cours d’une plénière au Parlement guinéen, où les réactions ne sont pas fait attendre. Pauvres de nous !

Qu’arrive-t-il au RPG d’Alpha Condé ? On a du mal à discerner le parti politique légalement établi d’un gang où tout est permis : règlements de compte, injures,...  Le parti en question est-il suffisamment vicié pour que l’on y promeuve le fascisme et le stalinisme au 21e siècle ? Le RPG est-il si caduque qu’il apparaisse aujourd’hui comme la source de toutes les déviations ?

Est-ce le fait, comme dans la République de Platon, d’un excès de désir et d’avidité, toute chose due à l’ignorance et au manque d’éducation ? Ou alors à l’irrespect des Lois parce qu’en Guinée, depuis 1958, tout est permis ?

En tous les cas, les sorties médiatiques de la mouvance en Guinée inquiètent le commun des mortels. A l’Assemblée nationale, le député Aly Nabé emploie le mot massacre comme moyen d’instaurer l’autorité de l’Etat.

Un autre député lui fera vite remarquer que "la Guinée a suffisamment subi de massacre. Il faut comprendre qu’on peut utiliser l’arme du dialogue. Le massacreur, c’est celui qui a peur et qui combat son peuple excluant toute discussion. Il faut que les gens comprennent que nous n’avons eu que des morts dans ce pays pendant de longues années dans l’impunité la plus totale".

Un 3e élu ne tardera pas à ajouter que "Quel que soit le gouvernement, quel que soit l’Etat, on ne peut pas l’appeler à massacrer sa propre population.

Dommage, ajoute un 3e élu, qu’un "député, représentant du peuple par essence, ait le culot d’appeler au massacre de ce peuple qu’il représente". Il faut être parricidaire comme Aly Nabé pour tenir un tel propos!

C’est la preuve que nos députés, pour la plupart, ne savent pas ce qu’ils doivent faire à l’Assembler. Alors qu’ils touchent 15 millions de francs guinéens par mois et bénéficient d’avantages certains. A y voir de près, les enseignants ont raison de réclamer 8 millions comme salaire minimal. A Fakoudou !

Alpha Oumar Barry, pour ramatoulaye.com

Tel : 662557059