Le FNDC suspend ses manifestions en Guinée (Déclaration)
Imprimer
Affichages : 1077

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Durant trois jours consécutifs, le peuple de Guinée répond massivement à l’appel du FNDC à la désobéissance civile pour protester contre le coup d’État constitutionnel visant à octroyer un 3ème mandat à M. Alpha Condé.

Dans plusieurs régions, villes et localités du pays, les populations ont pacifiquement manifesté en dépit de la répression policière ordonnée par le régime.
Nous avons enregistré plusieurs morts par balles, des blessés graves, des arrestations arbitraires et plusieurs autres violations flagrantes des droits humains par les forces de défense et de sécurité. Nous avons également suivi avec indignation les différentes
communications irresponsables, provocatrices et dénuées de toute compassion du gouvernement, encourageant plutôt les exactions contre les paisibles populations.

Les images insoutenables de tueries, de scènes de violence, d’humiliation et de pillage diffusées par des témoins et mettant en cause les forces de défense et de sécurité traduisent le cynisme des promoteurs du 3ème mandat et la banalisation de la vie humaine par le clan au pouvoir.

Nous ne cesserons de rappeler que tous ces actes sauvages sont planifiés et exécutés conformément à la volonté de M. Alpha Condé qui a publiquement appelé ses partisans à l’affrontement, avant de déclarer: «Dans les autres pays où il y a eu de nouvelles Constitutions, il y a eu beaucoup de manifestations, il y a eu des morts, mais ils l’ont fait».

Face à la résistance citoyenne au projet de présidence à vie, la seule réponse apportée par le régime se traduit par le triptyque répression, division et corruption. Or, la maturité du peuple de Guinée et sa détermination à faire respecter les droits de l’homme et l’État de droit ne permettront pas de créer le chaos souhaité par le pouvoir pour empêcher toute alternance démocratique.

Par conséquent, le FNDC réaffirme son engagement à résister à l’oppression aussi longtemps que cela sera nécessaire. Le FNDC félicite le peuple de Guinée pour avoir répondu massivement au mot d’ordre du FNDC les 13, 14 et 15 janvier et salue le courage, la responsabilité et la résistance dont il a fait preuve.

Pour pouvoir procéder dans le calme à l’enterrement de nos victimes et permettre aux guinéens de se réapprovisionner, le FNDC suspend, à partir de ce jour 15 janvier 2020, les manifestations.
Il invite le peuple de Guinée à reprendre et à intensifier les protestations les mardi 21 et mercredi 22 janvier 2020 sur l’ensemble du territoire national.
Nous demandons à nos antennes et à tous les démembrements du FNDC de se mobiliser pour assurer le succès de ces prochaines manifestations.
Vive le glorieux Peuple de Guinée !
Le combat continue contre le 3ème mandat!

Ensemble unis et solidaires, Nous vaincrons.

Conakry, le 15 janvier 2020