Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 839 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Il a épousé l’opposition au régime de son ancien mentor le président Alpha Condé après être tombé en disgrâce avec celui-ci. Mais l’ancien ministre de la communication et actuel président du front national pour le développement (FND) ne fait pas de cadeau à la gouvernance Alpha.

Récemment, ramatoulaye.com l’a interrogé quant à la composition de l’opposition  laquelle, en réalité, ne parle pas d’une même voix.

‘’Je voudrais vous dire que, personnellement, je ne suis pas de l’opposition républicaine. Je participe aux réunions de l’opposition républicaine, évidemment,  en tant qu’observateur’’, avoue le nouvel opposant. Avant d’jouter : ‘’Mais en réalité, Elhadj Cellou Dalein Diallo, n’est pas le chef de file de l’opposition républicaine. Il est le chef de file de toute l’opposition. On peut avoir maintenant des plates-formes de concertations, peut-être, qui peuvent aboutir à des alliances électorales en tenant compte  des situations géographiques, sociologiques et politiques. 

   Mais en réalité, l’opposition est une et indivisible. Et nous savons faire la différence entre la contradiction principale et les contradictions secondaires. La contradiction principale aujourd’hui, c’est le régime du Professeur Alpha Condé. C’est la dictature qu’ils veulent nous imposer. Le non respect des lois de la république. C’est ça la contradiction fondamentale. Nous sommes des concurrents, nous voulons tous être président de la république.  Mais nous avons un principe : a chaque fois que nous allons aux élections et qu’il  y a un leader parmi nous qui est premier, tous les autres sont obligés de le soutenir. Que ça soit aux élections communales, que ça soit à l’élection présidentielle. Parce que  nous sommes de l’opposition et nous contestons la manière de gérer le pays. Donc, nous avons l’obligation de faire en sorte qu’il ait une alternance. Donc, la seule alternative pour nous, ce sont des partis politiques d’opposition’’. Explique-t-il.

Abdoul Latif Diallo

(00224) 622 022299