Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 341 invités et aucun membre en ligne

Technologie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Alors que le monde commence à peine à déployer la nouvelle technologie 5G, la Chine a annoncé il y a quelques mois le début de ses recherches sur une technologie 6G. Plusieurs entreprises et institutions de recherche se sont réunies en groupes de travail pour un déploiement planifié dès 2030. Le Japon et les États-Unis ont également fait des déclarations sur des recherches similaires. La 6G, qui pourrait être 8000 fois plus rapide que la 5G, mettrait fin aux smartphones actuels et ouvrirait la voie aux interfaces cerveau-ordinateur ainsi qu’aux bâtiments connectés.

Après avoir démarré des réseaux 5G dans 50 villes fin 2019 et avant la date limite de déploiement initiale, la Chine a officiellement mis l’accent sur l’innovation 6G. Le ministère des Sciences et de la Technologie a dévoilé en novembre 2019 son intention de lancer un effort de recherche coordonné au niveau national, spécifiquement axé sur le développement de la technologie 6G.

Bien que le déploiement de la 5G en soit encore à ses balbutiements et que la plupart des utilisateurs mobiles continuent de fonctionner sur les réseaux 4G, le pays a annoncé jeudi son intention de lancer deux groupes de travail distincts qui se concentreront spécifiquement sur l’avancement de la 6G.

Développement de la 6G : la fin de l’ère des smartphones ?

Un groupe sera composé des ministères concernés, dans le but de promouvoir le développement et la mise en œuvre de la 6G. Tandis que l’autre sera composé de personnes représentant 37 universités, instituts de recherche et entreprises, qui fourniront des conseils et des idées sur les aspects techniques du déploiement de la 6G. Il est également important de noter que, bien que la Chine soit l’un des premiers pays à déployer un système 5G massif, elle a reçu un examen international dans la plupart de ses efforts.

Les chercheurs proposent déjà quelques exemples d’applications révolutionnaires en 6G, y compris des interactions sans fil cerveau-ordinateur, qui introduisent de nouveaux cas d’utilisation qui permettent à la technologie d’être littéralement contrôlée par le cerveau. « Les réseaux sans fil actuels ne peuvent pas vraiment gérer les commandes cérébrales, c’est donc quelque chose de très excitant pour la 6G ».

Ils prévoient également que la 6G inaugurera la « fin de l’ère des smartphones ». Dans les réseaux cellulaires actuels, les appareils communiquent

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

 juste de passer avec succès le test d’interruption en vol et que le premier vol habité vers l’ISS (Demo-2) n’est pas prévu avant plusieurs mois, Elon Musk a formulé des plans bien plus ambitieux pour SpaceX : envoyer une population complète sur Mars afin de transformer la planète rouge en colonie humaine géante. Bien que ces idées ne soient purement qu’à l’état de concept, Musk en a détaillé certaines sur Twitter. 

Elon Musk ne veut pas seulement lancer quelques âmes intrépides sur Mars, il veut y envoyer une toute nouvelle nation. Il a lancé un objectif de construction de 100 vaisseaux spatiaux par an pour envoyer environ 100’000 personnes de la Terre à Mars à chaque fois que les orbites des planètes s’aligneront favorablement.

Un utilisateur de Twitter a vérifié les chiffres et demandé si Musk prévoyait de faire atterrir un million d’humains sur Mars d’ici 2050. “Oui”, a répondu Musk. Le PDG de SpaceX a déjà

suggéré ce nombre auparavant. Cette nouvelle série de tweets nous donne un aperçu de la façon dont cela pourrait être fait.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La semaine passée, nous vous présentions le mystérieux projet NEON, “l’humain artificiel” de Samsung. Certaines spéculations allaient dans le sens d’une version améliorée de Bixby, l’assistant virtuel vocal de Samsung, mais la marque y avait rapidement répondu par la négative. Certaines hypothèses avançaient quant à elles que la société développaient de véritables avatars virtuels humains ultra-réalistes, qui pourraient être utilisés à des fins de divertissement ou professionnellement, intervenant comme guides virtuels, réceptionnistes, présentateurs, etc.

Récemment, un tweet du responsable du projet ainsi que certaines vidéos issues du code source du site officiel le confirment. Le tweet ne fournit pas beaucoup d’informations, mais les vidéos ayant fuité semblent présenter une technologie qui du moins, se rapproche grandement de l’idée.

Le responsable de Neon, Pranav Mistry, chercheur en interaction homme-ordinateur, a publié l’image ci-dessous sur Twitter, montrant ce qui semble être l’un des avatars du projet. Mistry affirme que la technologie « Core R3 » de l’entreprise peut désormais « créer de manière autonome de nouvelles expressions, de nouveaux mouvements, de nouveaux dialogues (même en hindi), complètement différents des données capturées d’origine ».

Des vidéos extraites du code source du site officiel et publiées sur Reddit

Les vidéos non répertoriées extraites du code source de la page d’accueil de Neon ont révélé davantage de “modèles” de ces assistants virtuels. Les séquences étaient à l’origine publiées sur Reddit, mais ont maintenant été supprimées. Vous pouvez les visionner dans la vidéo YouTube ci-dessous. Les avatars semblent extrêmement réalistes. Vous aurez l’impression de voir de véritables personnes filmées, mais il s’agirait réellement d’entités générées par ordinateur.

Dans quelle mesure ces avatars sont-ils générés par ordinateur ?

Les assistants virtuels proposés par la firme sont-ils entièrement générés par ordinateur, ou sont-ils plutôt basés sur une capture vidéo haute fidélité animée après coup ? Et, plus important encore, à quel point ces avatars sont-ils performants pour tenir une

Add a comment