Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Société

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Long de 380 km, la route nationale n°1 Coyah-Dabola dont les travaux de construction sont lancés il y a quelques années par le président de la République, le Pr Alpha Condé dans le but de fournir des infrastructures routières modernes tardent à servir le peuple de Guinée.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

En prélude de la grande fête islamique l'Aïd Adhâ, les fidèles musulmans peuvent se jouir de pouvoir faire une prière collective contrairement à la fête de l'Aïd el-fitr. C'est du moins ce qui ressort d'un communiqué du secrétariat général des affaires religieuses. Dans ce communiqué, Aly Jamal Bangoura exige le respect des mesures barrières et appelle les leaders religieux à l'application de cette décision. Lisez :

Communiqué

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les manifestations qui secouent ces derniers temps la ville de Kankan, font jaser les acteurs politiques de tous les bords, qui chacun de son côté se trouve une cause. Si du côté de l’opposition, on dénonce « la mauvaise gestion » du régime Condé, à la mouvance, on voit une « main de l’opposition » derrière ces mobilisations des jeunes, qui, il faut rappeler protestent contre les délestages de l’électricité dans leur cité.

Dans un post sur les réseaux sociaux, Bah Oury, président de l’UDRG, salue d’entrée « une prise de conscience » des jeunes du Nabaya. A l’en croire, il n’est plus question aujourd’hui de tromper le peuple.

Add a comment