Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 640 invités et aucun membre en ligne

International

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Au moins 60 personnes ont été tuées la semaine dernière dans des affrontements entre gangs rivaux dans la capitale d'Haïti, où des gangs armés contrôlent la quasi-totalité de Port-au-Prince. Selon, (rfi).

Les Haïtiens font face à une "violence cauchemardesque", poursuit la source de la part de ces gangs, notamment des enlèvements, des viols, des meurtres et des fusillades dans des zones résidentielles. La situation s'est détériorée au point que le pays n'a ni gouvernement ni État. L'insécurité affecte tous les secteurs de la société et aucun groupe n'a été épargné par les enlèvements, y compris les médecins, les prêtres, les enseignants et les vendeurs de rue.

 La situation rappelle les violences qui ont précédé le génocide rwandais. Haïti a une population, un PIB et une topographie similaires à ceux du Rwanda. Il y a une abondance d'armes de gros calibre entre les mains des civils et des groupes armés, tandis que la police et l'armée sont sous-équipées. L'incitation à la violence sur les réseaux sociaux a également augmenté.

Selon, elle. La communauté internationale a décidé de ne pas intervenir militairement, mais plutôt de mettre en place une

Add a comment

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Dans le district de Bakwa, au sud-ouest de l'Afghanistan, les bâtiments anonymes abritent des laboratoires dans lesquels se fabriquent la drogue. 

Quatre mois après la chute de Kaboul, les talibans n’ont toujours pas pris position sur un dossier brûlant : la culture du pavot. Car c’est un secret de polichinelle, l’insurrection islamiste a refait surface en s’appuyant sur les énormes revenus générés par le trafic d’opium et ses

Add a comment

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Les tours jumelles du World Trade Center, percutées par deux avions lors des attentats terroristes du 11 septembre 2001, à New York. Il y aura vingt ans, ce samedi 11 septembre, que les tours jumelles de Manhattan et le building numéro 7 à proximité, se sont effondrés, à la suite d’un attentat perpétré par des terroristes d’al-Qaïda. Chaque année, les commémorations de l’événement ravivent la douleur des familles des victimes et raniment les doutes – chez certains – sur le discours officiel à propos de l'événement.

Les doutes portent sur la façon dont les édifices du World Trade Center se sont écroulés ce 11 septembre 2001 à New York. On trouve aujourd’hui, sur internet, toute une littérature pour nier le fait que les tours se soient effondrées sous l’effet du crash des deux avions, ou encore nier l’existence même des commandos qui ont pris le contrôle des appareils. La thèse véhiculée par les sceptiques du 11-Septembre impute aux autorités américaines l’entière responsabilité des événements. L’effondrement des buildings aurait été provoqué par des explosifs. Des vidéos circulent avec des commentaires pointant des « évidences » qui n’en sont pas, aucune preuve tangible ne vient étayer la thèse d’une « démolition contrôlée » à l’aide d’explosifs qui auraient été placés intentionnellement dans les tours. En

Add a comment