Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 619 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 20 Août 2020 Journal Evasion du 18 Août 2020 Journal Espace du 20 Août 2020

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La manifestation de soutien au journaliste Amadou Djouldé Diallo qui était prévue à Kaloum ce mercredi 31 mars 2021, a été interdite à la dernière minute par les autorités de la mairie de Kaloum. A cet effet le collectif de soutien à Djouldé a été à la maison de la presse ce mercredi, 31 mars pour une manifestation virtuelle afin d’exiger la libération du journaliste et le respect de la loi L002. Après les slogans : « libérer Amadou Djouldé, nous exigeons le respect de la loi sur la liberté de la presse… » Une déclaration a été lue par le coordinateur du collectif. Sayon Camara.  

Déclaration

Arrêté le 27 février 2021, sans convocation préalable, le journaliste et historien Amadou Diouldé Diallo a été inculpé, le 1er mars 2021 pour « offense au chef de l’Etat et diffamation » et placé sous mandat de dépôt. Il est, depuis cette date, détenu à la Maison centrale de Conakry.

L’article 10 de la Constitution dispose que « tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression ». La loi L002 portant sur la liberté de la presse a dépénalisé les délits de presse en Guinée. L’objectif de cette loi est d’éviter qu’un citoyen ne soit arrêté et mis en prison pour des délits commis par voie de presse.

Avec cette loi, la Guinée a fait des avancées significatives en matière de liberté d’expression jusqu’à maintenant, malgré les différentes tentatives de la contourner pour faire arrêter des journalistes afin de les intimider et les pousser à l’autocensure, qui est pire que la censure elle-même.

Nous nous retrouvons devant une situation inédite, celle de veiller à l’application fidèle et

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Mohamed Mansour Kaba, leader du PAG et ancien ministre n’a pas du tout apprécié l’attitude du conseil des sages de Kankan qui a dissuadé les jeunes qui voulaient manifester contre le manque de courant et d’eau dans cette ville. Alors que les jeunes étaient prêts pour une manifestation pacifique, Les sages ont convoqué les leaders du Mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée pour les convaincre à renoncer à leur manifestation qui était prévue le lundi, 29 mars 2021. Ils demandent aux jeunes de placer leur confiance en Dieu et de l’implorer pour qu’il donne le courant, l’eau et des routes à leur région.

Pour Mansour Kaba : « L’EAU, L’ELECTRICITE ET LES ROUTES : C’EST LE GOUVERNEMENT QUI DOIT LES FOURNIR », lisez la suite    

« Bismillah, Rahman, Rahim » !

« Lorsqu’un bienfaiteur prétend qu’il a agi pour le compte du Bon Dieu, c’est qu’il aura rendu service à un ingrat ». Un proverbe Maninka.

C’est un peu la situation des Notables de Kankan face au projet de manifestation du « Mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée » prévue pour le lundi 29 mars 2021.

Je l’ai appris et je le dis : Allah est le Maître de l’univers. C’est Lui qui nous met au monde et c’est encore Lui qui nous rappelle à Lui au moment décidé par Lui. Après avoir formulé cette vérité, je sais aussi et tous les musulmans le savent : notre Prophète Mahomet (Alaihi Salat Wa Salam) a dû se battre contre les notables de la Mecque, pour pouvoir imposer l’Islam aux Mecquois, d’abord et au reste du monde arabe, par la suite. Il était obligé de se réfugier chez ses oncles à Médine, avant de revenir conquérir sa ville natale, la Mecque.

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...