Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 366 invités et aucun membre en ligne

Contact Us!

Journal RTG & Autres vidéos

Journal RTG du 20 Août 2020 Journal Evasion du 18 Août 2020 Journal Espace du 20 Août 2020

Actualités Politiques

loading...

Actualités Internationales

loading...

Actualités économiques

loading...

Actualités sportives

loading...
loading...

Écologie-Santé

loading...

Opinions

loading...

Culture

loading...

Société

loading...
loading...

Revue des articles

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Des travailleurs de la société de transport urbain Albayrak (S.A) ont mis leur menace de grève en exécution ce lundi, 31 mai 2021, en appelant à l’observation d’un débrayage. Réunis en grand nombre au siège de la société, dans la commune de Matoto, ces conducteurs de bus de transport urbain réclament une augmentation de salaire et le paiement de plus de 19 mois de subventions.

Interrogé dans la foulée par un de nos reporters Aboubacar Fofana Mariama Fofana porte-parole des gréviste, a donné des détails de leurs revendications. 

« Nous sommes aujourd’hui-là avec l’ensemble des travailleurs par rapport à un blocus que nous avons décidé à l’unanimité d’observer pour exiger à l’Etat le payement de plus de 19 mois de subvention. Nous sommes dans la cour tranquille parce c’est un débrayage. Et Ce débrayage va durer plus de trois jours ça va continuer ins-Allah parce que nous sommes unis. Les régulateurs, les conducteurs, les contrôleurs fraude, les hommes d’atelier, les mécaniciens c’est l’ensemble qui est en train d’observer ce blocus.

Nous exigeons également à l’Etat d’envoyer des nouveaux bus pour garantir notre emploi et des pièces de rechange pour entretenir de quelques bus qui sont là. Avant c’était 50 bus qui fonctionnaient mais aujourd’hui, on est incapable de sortir 28 bus. Les bus sont amortis

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans l’émission “Mirador” de Fim Fm du mercredi 19 mai, le ministre d’Etat Tibou Kamara n’a fait de cadeau aux responsables du FNDC, en particulier Abdourahamane Sano. Face à ces critiques acerbes Sékou Koundouno responsable des stratégies et planification du FNDC vide son sac.  

Décidément, ce Tibou Kamara ne se prend vraiment pas pour de la merde. Qui envierait une ordure comme cet individu ? Qui aimerait être à la place d’un individu qui symbolise tout ce qu’il y a d’abject et d’immoral en politique ? Les griefs et critiques des membres du FNDC contre le régime de Alpha Condé sont les mêmes que ceux que Tibou Camara articulait il y a juste quelques années contre le même régime. La seule différence entre les membres du FNDC et lui, c’est la constance dans leur engagement et la fidélité à leurs convictions pour les premiers et la propension de ce dernier à se vendre au plus offrant comme une catin. Et d’ailleurs, on se rend compte avec le recul que les critiques acerbes du sieur Tibou Kamara contre le régime de Alpha Condé ne reposaient pas sur de véritables convictions. Il cherchait tout juste à se montrer virulent à travers

Add a comment

loading...

Actualités locales

loading...