Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 276 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Comme nous l’annoncions précédemment, le service ‘’115’’ a effectivement fermé ce vendredi 26 février.  Créé en novembre 2014 avec l’appui du CDC, le service ‘’115’’ regorgeait en son sein 143 professionnels de communication  qui travaillaient à tour de rôle 24h/24  et recevait plus de 10 mille appels par jour.   Selon des sources contactées par votre quotidien électronique, le ‘’115’’ était informé en temps réel de tous les cas d’Ebola signalés sur toute l’étendue du territoire national. Il  a réussi à établir une connexion entre les acteurs de la lutte contre Ebola  leur permettant ainsi de localiser les malades afin de pouvoir leur  acheminer  vers le centre de traitement. Ces 143 professionnels  qui communiquaient dans toutes les langues du pays  ont permis a la Guinée de réduire les taux de contamination  mais  aussi à l’éradication totale d’Ebola.  Le ‘’115’’  était devenu une aubaine pour la Guinée et surtout pour la
coordination de lutte contre Ebola qui, aujourd’hui, ignore totalement l’effort fourni par ce service. Alors même qu’en Sierra Leone le ‘’117’’ continue son service jusqu’en décembre prochain.



«Si Ebola a été vaincu en Guinée, c’est grâce au service 115» a confié à un journaliste de ramatoulaye.com, une personnalité haut placé chez les  bailleurs de fond.

De quoi regretter fort amèrement sa disparition, puisqu’après la déclaration de fin d’Ebola en Guinée en décembre dernier, le ‘’115’’ a continué le suivi de  tous les malades guéries d’Ebola. Selon nos informations, il  a aussi participé activement   pendant la campagne de vaccination contre la poliomyélite, car 14 localités sur
19 ont été touchées grâce à 115. Mais ce service n’arrange guère Dr Sakoba Keita et sa coordination, parce qu’étant géré par CDC. Ils n’ont pas trouvé où brouter dans ce
service voila pourquoi Dr Sakoba  a tué ce service. D’ailleurs, la gestion opaque par la coordination que dirige Dr Sakoba Kéîta laisse à désirer. Plus d’un Guinéen s’interroge aujourd’hui sur l’utilisation des  centaines de millions  et des engins roulant que  Dr Sakoba et sa  coordination ont reçu des bailleurs de fonds. Rien d’étonnant, puisque digne de foi témoignent avoir  aperçus des motos offertes  par les bailleurs de fond dans les marchés. Que dire des centaines de véhicules 4x4 de la coordination qui ont tous disparu.  Le président Alpha Condé  devrait jeter un regard sur cette coordination en vue des audits et demander des comptes à Dr Sakoba Kéîta et sa bande qui veulent créer un service parallèle. Si le ‘’115’’ suit déjà les malades guéris d’Ebola ; à quoi sert le projet de comité de suivi des malades d’Ebola que Dr Sakoba veut mettre en place. Si aujourd’hui un cas d’Ebola  ou une autre maladie est déclarée  dans une localité de la Guinée,  aucune disposition n’est mise en place pour informer  les services sanitaires. De ce point de vue, la Guinée n’est pas encore tirée d’affaires.

  1. Latif Diallo

622 02 22 99