Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 371 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

En amont de la conférence de Montréal, en septembre, qui réunira ses donateurs potentiels, le Fonds mondial a publié un rapport annuel positif sur l'évolution de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Le nombre de décès imputables à une de ces trois maladies a en effet baissé d'un tiers et 22 millions de personnes pourraient être sauvées d'ici la fin de l'année.

Le rapport 2016 sur les résultats du Fonds mondial donne le chiffre de 20 millions de vies sauvées du sida, de la tuberculose et du paludisme dans les pays où le partenariat international investit, soit une baisse d’un tiers des décès imputables à l'une de ces trois maladies. Si ces programmes perdurent, le nombre de vies sauvées devrait encore augmenter et atteindre 22 millions d’ici la fin de l'année.

« Ces chiffres illustrent ce qui est possible lorsque des partenaires du monde entier s’unissent pour lutter contre ces trois maladies », s’est félicité le directeur exécutif du Fonds mondial Mark Dybul. Ces programmes ont permis de traiter par antirétroviraux plus de 9 millions de personnes, de dépister et de soigner plus de 15 millions de patients atteints de tuberculose et fourni plusieurs centaines de millions de moustiquaires afin de lutter contre le paludisme.

Baisse de moitié des morts du sida

Depuis dix ans, au plus fort de la crise, le nombre de morts du sida a reculé pratiquement de moitié là où les programmes sont mis en place. En ce qui concerne la tuberculose, le nombre de morts a chuté de plus d’un tiers en 15 ans. Enfin, le nombre de décès dus au paludisme a baissé de moitié entre 2000 et 2015 et la maladie est en passe de disparaître dans 21 pays d’ici 2020.

Ces résultats sont annoncés en amont de la prochaine Conférence de reconstitution des ressources qui réunira chefs d’Etat et décideurs à Montréal à la mi-septembre, avec pour objectif de mobiliser 13 milliards de dollars dans les trois années à venir.

Côté associatif, Coalition Plus, l’union internationale d’associations communautaires, se mobilise en lançant un ultimatum au président français. François Hollande avait annoncé en juin dernier qu’il se contenterait de maintenir sa contribution au Fonds mondial. En revanche, les Etats-Unis ont d’ores et déjà annoncé une augmentation de leur contribution.