Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 308 invités et aucun membre en ligne

Écologie-Santé

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'UNICEF se réjouit de la déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola en Guinée ; mais l'impact sur les enfants ne prend pas fin aujourd'hui

Conakry, 29 décembre 2015 – Près de deux ans après le décès de l’enfant ayant été la première victime de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Afrique de l’Ouest, l’UNICEF salue l’annonce de la fin de l’épidémie en Guinée, tout en indiquant que les milliers d’enfants rendus orphelins par la maladie ou ayant survécu devront bénéficier d’un soutien continu.

« Alors même que nous marquons cette occasion, il convient de se rappeler que les enfants ont été fortement touchés par Ebola. Une fois infectés, ils étaient plus vulnérables et couraient plus de risques de mourir. Plus de 22 000 enfants ont perdu un de leurs parents ou les deux, en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Ils sont traumatisés et continuent d’être stigmatisés dans leurs communautés. Pour des milliers de filles et de garçons, les effets de cette épidémie ne prennent pas fin aujourd'hui. Ils resteront avec eux tout au long de leur vie, et nous devons nous aussi nous engager à rester avec eux », a déclaré Dr Mohamed Ag Ayoya, Représentant de l'UNICEF en Guinée.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La mobilisation globale sans précédent constatée au Bourget et dans les rues de Paris m'a enseigné pourquoi il fallait construire du consensus sur les questions de transition écologique.

Le Bourget (Seine-Saint-Denis)

Pendant treize jours, du 30 novembre au 12 décembre, j’ai suivi la Conférence des nations unies pour le climat. Celle-ci s’est déroulée, pour sa partie officielle, dans la zone dite «bleue» du parc des expositions du Bourget. Des dizaines de milliers de représentants des 196 pays invités, des observateurs et plus de 3.000 journalistes accrédités y ont vécu ensemble durant deux semaines.  

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

EPIDEMIES La petite Noubia, âgée de 34 jours, a pu quitter le centre de traitement de MSF...

«Fini les piqûres. Tu vas rentrer chez toi aujourd'hui. Tu vas nous manquer», glisse une infirmière à Noubia. Le bébé de 34 jours, dernier patient connu d'Ebola enGuinée, est sorti samedi du centre de traitement de Médecins sans Frontières (MSF) à Conakry, après sa guérison.

La petite fille, dont la mère est décédée, a été présentée au personnel du centre, sous les ovations, lors d'une cérémonie teintée d'émotion, en présence de membres de sa famille. «Noubia nous quitte avec un coeur serré. Mais on n'a pas le choix, il faut qu'on lui donne la chance de vivre avec ses parents», a affirmé le Dr Marie-Claire Kolié, au nom des médecins.

Add a comment