Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 469 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

« Le Guinéen doit à Lansana Conté.  En tant que soldat, le Général Conté a défendu la Guinée et les Guinéens. En tant que grand officier, il a défendu l’Afrique (…). Quand il venait au pouvoir, il n’y avait que la maison de Lansana Kouyaté. Il a laissé des buildings avant de mourir. Alors, celui qui dit aujourd’hui que ce denier n’a pas travaillé, c’est un ingrat. »

 

Le président du PUP, Elhadj Fodé Bangoura n’est pas seul à être choqué par les propos d'Alpha Condé : "le régime militaire a été une catastrophe naturelle". Il a reçu le soutien des anciens ministres de la Communication Alhoussein Makanera Kaké,  de l’Energie et de l’Hydraulique Elhadj Papa Koly Kourouma, a-t-on constaté ce samedi 12 novembre au siège national du partit d el'unité et du progrès (PUP) à Conakry.  

 

Makanera Kaké qui s’exprimait en soussou, dira que le plus mauvais des actes chez Dieu, c’est l'ingratitude. Selon lui, c’est l'hypocrisie qui fatigue ce pays. « Quand quelqu’un est au pouvoir, il a mille mouvements de soutien alors que, celui qui l’a besoin est ignoré », a-t-il fustigé.

 

Cependant, il reconnait qu’il n’a jamais voté PUP. Même si, a-t-il dit, Lansana Conté incarnait la Guinée.  « Dieu le sait, je n’ai jamais voté Lansana Conté. Mais, il incarne la Guinée (…). Celui qui a traité le pouvoir de Lansana Conté de catastrophe naturelle, s’il n’était pas président de la République, même si, c’est Fodé Bangoura qui était au pouvoir, et qu’il donnait de l’or à tous les Guinéens, les militants et sympathisants du RPG diraient que si, c’était, il apporterait le paradis », a-t-il expliqué.  « J’ai allumé la troche en pleine 14 heures pour chercher le feu Général Conté car, son cadavre vaut mieux que le Président actuel », a-t-il regretté.

 

Makanera a cité quelques progrès réalisés par le régime militaire. « Si on dit que le Général Conté est une catastrophe naturelle, je me souviens quand j’ai eu le bac en 1981, j’ai fait une semaine entre Boké et Conakry. A sa mort, tu pouvais dormir à Boké et venir travailler le matin à Conakry », rappelle-t-il.

 

Dans le même sillage, il a souligné que le Guinéen doit au feu Général Conté. « Le Guinéen doit à Lansana Conté.  En tant que soldat, le Général Conté a défendu la Guinée et les Guinéens. En tant que grand officier, il a défendu l’Afrique (…). Quand il venait au pouvoir, il n’y avait que la maison de Lansana Kouyaté. Il a laissé des buildings avant de mourir. Alors, celui qui dit aujourd’hui que ce denier n’a pas travaillé, c’est un ingrat », a raisonné Makanera kaké.

 

Et d’enfoncer le clou : « Si Alpha Condé n’avait pas vécu à Paris, il ne serait même pas un chef de quartier en Guinée (…). Alpha Condé a dit au Palais que les cadres guinéens sont malhonnêtes, qu’ils détournent l’argent. Je ne défends pas ceux qui détournent l’argent mais, celui qui a détourné l’argent de la route Kankan-Kissidougou, plus de 120 millions d’euros, c’était un Burkinabé. Pourquoi il ne dit pas le nom de ce dernier. Le plus grand malheur qui puisse exister, c’est quand tu rentres dans quelque chose et que tu ne sens que la souffrance sans pour autant la quitter (…) ».

 

Plus loin, Makanera a regretté avoir soutenu Alpha Condé. Par ailleurs, il dit encore être déçu des personnes que le feu Lansana Conté a épaulées et qu’au retour, ce dernier soit insulté, sans que ces personnes ne lèvent le petit doigt.    

 

« J’ai très honte aujourd’hui car, personne n’a flatté Alpha Condé plus que moi. On n’a jamais compris le président Conté quand il disait de ne pas suivre les diasporas. Ensuite, j’ai honte pour les personnes que Lansana Conté a protégées, qui suivent celui qui insulte ce dernier sans qu’elles lèvent le petit doigt. Alpha Condé n’a jamais voté pour un Guinéen par le passé. Quand il a été élu, il a affirmé qu’il ne doit sa victoire à personne. Qu’il a perdu toute sa famille mais, son frère jumeau, c’est Bernard Kouchner. Je me demande, qu’elle est la vérité que vous voulez qu’il dise », a-t-il affirmé.

 

 guineenews