Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 466 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Conakry, 22 jan (AGP)- La campagne de commercialisation du café-cacao-cajou et de la ferraille a été officiellement lancée, cette semaine, dans la salle des réunions du Ministère de la Pêche, de l'Aquaculture et de l’Economie Maritime (MPAEM), sous la présidence du ministre du Commerce, Marc Yombouno, a-t-on appris à Conakry de source officielle.

La cérémonie a regroupé les représentants des acteurs des filières Café-Cacao-Cajou et ceux de la filière Ferraille.

Dans son allocution, le président de la Fédération des Exportateurs Café-Cacao-Cajou a remercié le gouvernement guinéen pour les efforts qu'il ne cesse de fournir dans l'accompagnement de sa filière. Il a ensuite sollicité l'assistance de l'Etat pour que les exportateurs de Café-Cacao-Cajou puissent atteindre les normes de qualité exigées. Ce qui, selon lui, impacterait positivement les exportations.

Il a aussi plaidé pour la suppression du scanner sur le cajou, avant de souhaiter la tenue régulière des rencontres avec les cadres du Ministère du Commerce pour élucider toutes les questions liées à la commercialisation des produits de sa filière.

A son tour, le porte-parole de la filière Ferraille a remercié le président de la République, Pr Alpha Condé, au nom de sa fédération, pour son appui.

Le ministre du Commerce, Marc Yombouno a mis l’occasion à profit pour souligner, que «depuis la libéralisation des activités de production et de commercialisation, les différentes professions s'organisent pour prendre en main leurs destinées. C'est dans ce contexte que depuis 1997, la filière Café-Cacao-Cajou a initié des Journées Nationales de Concertation, pour essayer d'identifier les problèmes et trouver des solutions capables de développer et promouvoir cette filière. Il est à reconnaître que depuis 2008, ces journées n'ont pas pu se tenir. J’exhorte donc tous les acteurs, ainsi que le gouvernement, à reprendre lesdites journées.

Le ministre du Commerce a, par ailleurs, mis un accent sur la production et la commercialisation d'un produit agricole de qualité, ayant des retombées bénéfiques pour l'ensemble des intervenants de la filière et de la nation.

«Si la Guinée souhaite reconquérir sa part de marché sur le plan international, il importe plus que jamais de reformuler et réadapter nos différents politiques de filières, qui doivent se bâtir autour du concept Culte de la Qualité», a conseillé le ministre.

S'agissant de la commercialisation de la ferraille, Marc Yombouno a noté, que «depuis l'avènement de la deuxième République, ce produit était totalement hors des transactions commerciales courantes».

Pour coller à la réalité de la commercialisation, le département du Commerce vient de réglementer cette filière par la publication d'un Arrêté.

«Dans la libéralisation de la commercialisation de la ferraille, seules les quantités non utilisables par les Unités industrielles de la place sont concernées» a signalé M. Yombouno.

Déclarant ouverte la campagne de commercialisation du Café-Cacao-Cajou et Ferraille, le ministre du commerce a encouragé tous les intervenants, à respecter scrupuleusement la réglementation en vigueur.

AGP/22/01/016              ST