Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 443 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’ONG, Action Mines Guinée a organisé, le 28 avril dernier, à Kindia, une journée de sensibilisation, qui a regroupé les représentants de la Société civile et les élus locaux, afin d’œuvrer pour que les mines servent au développement des collectivités, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP.

 

Le directeur exécutif de l’Action Mine Guinée, Amadou Bah donne les raisons de la présence de son ONG à Kindia :

«Nous sommes à Kindia dans le cadre d’un programme de sensibilisation par rapport aux redevances minières en République de Guinée, mais également par rapport à la non-violence dans les communautés qui abritent les compagnies minières, parce que nous avons constaté la recrudescence de la violence dans beaucoup de zones minières».

 

Pour lui, cela n’est pas avantageux pour le pays en termes d’attraction et de maintien des investissements, car sans la paix il n’y a pas d’investissement.

 

Il a déploré le cas de Boké : «Ce qui se passe à Boké est condamnable, mais il revient également à l’Etat aussi de prendre sa responsabilité pour éviter qu’il ait de l’escalade. Les populations ne doivent pas s’attaquer aux édifices publics ou privés, aux infrastructures des compagnies minières, parce que ça nous fait reculer».

 

Il a estimé, qu’à travers cette journée, ils auront désormais des citoyens bien informés du secteur minier et sur des redevances qui leur reviennent en tant que citoyens dans le cadre des obligations des compagnies minières envers les communautés.

AGP/03/05/17        TS/ST