Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 310 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le président de UFD Mamadou Bah Baadiko, disait, il y a quelques mois : qu’il était prêt à travailler avec le président Alpha Condé et voilà aujourd’hui, au cours d’une interview qu’il a accordé à nos confrères de lynx Fm fait le rétropédalage en disant qu’il ne pas travaillerait pas dans gouvernement d’Alpha Condé même si on le comptait, propos que bon nombre d’observateurs jugent d’incohérent. Lisez.

Bonjour M. Bah ! Il y a quelques mois vous disiez que vous êtes prêts à travailler avec le professeur Alpha Condé vous venez de dire que vous regrettez d’avoir même dit qu’il était parmi les meilleurs, aujourd’hui vous dites que vous n’êtes plus prêt à travailler avec lui qu’est ce qui s’est passé ?

Baadiko : Il s’est passé que ses velléités dictatoriales de s’éterniser au pouvoir sont encore plus reprécisées depuis le mois de Janvier, depuis que l’Ambassadeur Russe lui a servi de porte-parole. ‘’Le président Alpha Condé anti-Impérialiste, Révolutionnaire et tout ce que vous voulez,’’ il est obligé de prendre l’Ambassadeur Russe M. Alexandre Brégadze comme son porte-parole pour faire la promotion du troisième mandat. Et ensuite il y a eu tous les dispositifs de répression qui sont mis en place et tout ce que nous connaissons ; cette constitution cachée qu’on veut vendre aux Guinéens et tout cet entêtement à violer la loi. Ce dernier a décidé (l’Ambassadeur, ndlr) de ne plus accepter en quoi que ce soit de travailler avec lui, puisqu’on sait que, ça ne donnera absolument rien.

Pour le peuple de Guinée, ça ne peut être que la même chose, ça veut dire dans le système c’est :’’ Tiens, bouffe et tais-toi’’. Je dis que cette nouvelle constitution, ce pouvoir veut légaliser tous ces pratiques anti-démocratiques qu’il pratique actuellement, toute la violation des textes, sur l’éthique, sur la morale publique, sur l’enrichissement illicite, tricher les élections, c’est ça qu’il veut légaliser dans leur nouvelle constitution. Comme ça, on ne pourra plus les attaquer comme nous le faisons tous les matins. A montrer au monde comment ils trichent les élections, à montrer comment ils s’enrichissent de façon absolument scandaleuse en refusant de déclarer leurs biens. Demain, ils vont avoir une constitution sur mesure qui légalise toutes ses actions illégales qu’ils posent aujourd’hui, c’est ça l’objet de cette constitution, la confiscation du pouvoir et disposer le pays comme leur propriété privée comme d’autres l’ont fait avant eux.

Je ne suis pas prêt à cautionner ça, l’UFD est un parti démocratique. Et nous sommes en Démocratie.

Extrait transcrit par Aissatou Diallo