Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 584 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans un communiqué du FNDC publié ce jeudi 1er juin 2023, dont lindépendant.org a obtenu une copie, il est indiqué que le responsable des opérations du FNDC, Ibrahima Diallo, a été empêché par la police des frontières de quitter le pays à l'aéroport international de Conakry. Il se rendait à Niamey pour assister à un forum sur les restrictions de l’espace civique en Afrique, sur instruction de la junte au pouvoir en Guinée.

Ibrahima Diallo a été contacté ce matin par téléphone par FIM FM pour expliquer les circonstances de son empêchement : « J'ai été empêché de me rendre à Niamey. Mon vol était prévu ce matin à 6h55, je suis arrivé à l’aéroport à 5h40. J'ai effectué les formalités auprès de la compagnie aérienne, passé la douane et suis arrivé à la police des frontières. C'est là qu'ils ont pris mon passeport et m'ont demandé d'attendre pendant qu'ils se réfèrent à leur chef hiérarchique. J'ai attendu, et après 20 minutes,

le policier est venu me voir et m'a dit que son chef lui avait demandé de m'emmener dans leur bureau. Il m'a informé qu'il allait également consulter ses supérieurs hiérarchiques. J'ai donc attendu, et 15 minutes plus tard, le policier est revenu avec mon passeport et mon billet d'avion. Il m'a rendu mon passeport, a pris mon billet de voyage et m'a annoncé que les chefs estimaient que je ne pouvais pas voyager sans une décision de justice ou une notification administrative. C'est ainsi que j'ai quitté l'aéroport pour rentrer chez moi », a-t-il souligné.

Amadou Diallo