Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 416 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans un discours adressé à la nation, Cellou Dalein Diallo, figure de proue de l'opposition guinéenne, a souligné que l'année 2024 sera cruciale pour l'avenir du pays. Il a mis l'accent sur la responsabilité de la junte au pouvoir dans la gestion de cette transition, appelant à des élections libres, inclusives et transparentes.

Diallo a débuté son discours en rappelant la tragédie récente de l'incendie du dépôt central des hydrocarbures de la Société Guinéenne de Pétrole (SGP), exprimant sa solidarité envers les victimes et saluant les forces de défense et de sécurité. Il a également évoqué les jeunes tués lors de manifestations, soulignant l'impunité qui prévaut dans de tels cas.

Le leader de l'opposition a ensuite abordé le phénomène de l'émigration massive de la jeunesse guinéenne, attribuant cette tendance au chômage, à la précarité et aux restrictions des libertés. Il a plaidé en faveur d'une Guinée offrant des opportunités et un avenir aux jeunes, mettant en garde contre une société où la délinquance prospère.

Cellou Dalein Diallo a insisté sur l'importance du dialogue, du compromis et de l'intelligence collective pour construire un avenir meilleur. Il a déploré les atteintes à la démocratie en cours, dénonçant la répression des voix dissidentes, la restriction de la liberté de la presse, et la violation des principes démocratiques énoncés dans la Charte de la transition. 

Soulignant le non-respect des engagements pris par la junte au pouvoir, Diallo a critiqué la gestion actuelle du pays, dénonçant l'instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens, la corruption endémique, et les dérives économiques observées.

Le leader de l'opposition a conclu en appelant à la responsabilité de chacun et de tous, soulignant que l'organisation d'élections présidentielles justes et transparentes est cruciale pour éviter l'instabilité. Il a encouragé le retour à l'ordre constitutionnel et à la démocratie véritable, tout en exprimant l'espoir que les Guinéens choisiront leur président dans la sérénité.

En cette année 2024, Cellou Dalein Diallo souhaite une Guinée réconciliée, fière de son histoire, confiante en son avenir, et capable de garantir l'égalité des droits et des chances pour tous. Il appelle à une année de quiétude, de réconfort, et d'espoir d'un lendemain meilleur, tout en réaffirmant son attachement à la République et en invoquant la bénédiction divine sur la Guinée.

Alpha Amadou Diallo