Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 428 invités et aucun membre en ligne

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Honorable El hadj Dembo Sylla, premier secrétaire parlementaire autrefois du groupe parlementaire de la Mouvance présidentielle a rejoint le camp des Libéraux Démocrates suite à la signature d'une convention d'alliance entre son parti, Union pour le Développement de la Guinée (UDG) l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

 

Ainsi, El hadj Dembo Sylla a été remplacé par David Camara, une décision qui a suscité des réactions au sein du Parlement guinéen.

 

El hadj Dembo Sylla réagit aux démarches du président de l’Assemblée Nationale (AN), Claude Kory Kondiano :

 

"Le président du Groupe parlementaire de la Mouvance présidentielle, Amadou Damaro Camara, appuyé par le président de l'AN a tenté une dangereuse violation du Règlement Intérieur de l'Assemblée nationale, n'eut été la vigilance patriotique de L'Opposition Républicaine.

 

Nous leurs avions fait comprendre que les modifications apportées à la composition d'un groupe parlementaire sont portées à la connaissance du président de l'AN sous la signature du député intéressé s'il s'agit d'une démission, sous la signature du président du groupe s'il s'agit d'une radiation et sous la double signature du député et du président du groupe s'il s'agit d'une adhésion ou d'un apparentement.


Démission article 6 du Règlement Intérieur : Tout député peut se démettre de ses fonctions. En dehors des démissions d'office prévues par le Code électoral, les démissions sont adressées au président de l'AN qui en donne connaissance à la réunion plénière suivante.

 

Il s'agit ici de la démission de la fonction de député, et non de la modification apportée à la composition d'un groupe parlementaire qui n'est même pas expressément dans notre Règlement Intérieur.

 

Article 13 : Les vice-présidents, les secrétaires et les questeurs sont élus au scrutin de liste pour chaque fonction. Tous ces scrutins sont secrets et ont lieu à la majorité absolue des suffrages exprimés.

 

Comment le groupe parlementaire RPG/arc-en-ciel (Mouvance présidentielle), dans le cas de modification apportée à la composition d'un groupe, peut ostentatoirement désigner quelqu'un à un poste électif ? C'est une violation grave ridicule et hautement répréhensible de la loi.


Si on ne convient pas d'une période pour des raisons extraordinaires, il faut obligatoirement se conformer à l'article 14 de notre Règlement Intérieur qui dispose que : "Le Bureau est renouvelé chaque année à la première session ordinaire. Ses membres sont rééligibles.

 

En cas de démission ou de décès de l'un de ses membres, il est procédé à son remplacement dans les conditions indiquées à l'article 13 du Règlement Intérieur".

 

 Il ainsi conclu : "Désormais respect absolu de la Loi".

AGP