Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 771 invités et aucun membre en ligne

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

L’institution du Médiateur de la République a animé, mardi, 30 mai 2017, à l’Université Général Lansana Conté (UGLC) de Sonfonia à Conakry, une conférence débat à l’intention du corps professoral et des étudiants, en vue de parler de l’institution, son domaine de compétence, sa saisine et ses moyens d’action.

 

Il a été rappelé, que «le Médiateur de la République reçoit, dans les conditions fixées par la loi, les réclamations des administrés dans leurs relations avec les administrations de l’Etat, les circonscriptions territoriales, les collectivités locales, les établissements publics, ainsi que tout autre organisme investi d’une  mission de service public ou auquel la loi attribue de telles compétences».

 

A titre exceptionnel, le Médiateur peut, à la demande du président de la République ou du gouvernement, des membres de toute institution de la République, participer à toute activité de conciliation entre l’administration publique et les forces sociale et/ou professionnelles, a indiqué le médiateur de la République, Général Facinet Touré. 

 

Répondant à la question de savoir comment saisir son institution, Facinet Touré a dit, qu’il suffit de s’adresser directement, par écrit ou oralement, au service d’accueil.

 

«Le réclamant doit fournir toutes les justifications rendant sa réclamation recevable, notamment il doit prouver qu’il a déjà mené, en vain, les démarches nécessaires au niveau de l’administration incriminée, c’est la règle de la saisine préalable», a-t-il noté.

 

Après les explications du médiateur sur son domaine de compétence et ses moyens d’action, le recteur de l’UGLC de Sonfonia, Mamadi Kourouma a fait savoir, que la tournée entreprise par le médiateur à travers le pays pour informer les uns et les autres sur le rôle de sa structure, est une bonne tournée.

 

Selon lui, cela a eu un effet à l’UGLC de Sonfonia-Conakry, car, dit-t-il, les étudiants sont imprégnés de la situation, et qu’ils vont répéter cela à leurs camarades, qui n’ont pas eu la chance d’assister à cette rencontre.  

AGP