Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 359 invités et aucun membre en ligne

Technologie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans cet entretien qu’il a accordé à notre envoyé spécial depuis le Maroc, le Directeur pour l’Afrique du cabinet Access Partenership qui est un cabinet de conseil en matière de télécom et des nouvelles technologies, parle de l’évolution de la technologie en Afrique. Pour le Dr Abdou Khadre Lo les nouvelles technologies est un formidable outil pour combler le gap qui sépare l’Afrique des pays développés. C’est pourquoi, Dr Lo invite les dirigeants africains à la volonté politique. Car souligne-t-il « les pays qui ont envie d’avancer, il y arrive ».

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La 2e édition du congrès de la technologie et de l’innovation, CyFy Africa, s’est tenue sous le haut patronage de sa majesté le roi Mohamed VI du 7 au 9 juin à Tanger. Lors de cette rencontre qui a connu plus de 200 participants, venus des quatre coins du monde, plusieurs questions liées à l'exploration des innovations locales et des systèmes de gouvernance de données émergents, ont été débattu.

C’est le ministre marocain de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, en compagnie Samir Saran, président du ‘’Observer Research Foundation’’, qui a lancé les travaux.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

C’est avec grande stupéfaction que l’ABLOGUI a appris que les ateliers régionaux préparatoires des examens nationaux session 2019, organisés par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation Guinée, ont recommandé « l’interruption [volontaire] des réseaux sociaux (messenger, imo, whatsApp, facebook, viber et instagram), de 9 heures à 16h jusqu’à la fin des évaluations ».

L’ABLOGUI met d’ores et déjà en garde le gouvernement contre la mise en œuvre d’une telle recommandation qui constituerait une grave atteinte à la liberté d’expression et un dangereux précédent pour la démocratie en Guinée.

L’accès à Internet est un droit comme tout autre et nous rappelons que les fuites des sujets aux différents examens existaient bien avant l’avènement et la prolifération des réseaux sociaux en Guinée. Donc, les pratiques constatées à travers les réseaux sociaux ne sont que le reflet du manque de rigueur généralisé de notre système éducatif.

Add a comment