Assign modules on offcanvas module position to make them visible in the sidebar.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.
Sandro Rosell
FC Barcelona President

Nous avons 374 invités et aucun membre en ligne

Politique

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

A moins d’une semaine de la tenue du double scrutin (référendum et législatives), le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a décidé ce lundi à Conakry, de ne plus reconnaitre Alpha Condé comme chef de l’Etat guinéen.

Au sortir d’une rencontre d’urgence, ce mouvement qui regroupe acteurs politiques et de la société civile, considérant « le refus de M. Alpha Condé de mettre en place la Haute cour de justice qui l’aurait jugé aujourd’hui, le FNDC, porteur des aspirations démocratiques du peuple de Guinée décide de ne plus reconnaître M. Alpha Condé comme président de la République de Guinée et demande purement et simplement son départ », lit-on dans le

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Démenti formel du Balai Citoyen à propos de l’observation du coup d’état constitutionnel en Guinée.

Sékou Koundouno, l’administrateur général du Balai Citoyen en Guinée, dément de manière catégorique toute participation du Balai Citoyen aux « élections législatives » et au « référendum» du 1er mars.

Le Balai Citoyen, ainsi que la mission d’observation électorale de la société civile guinéenne « Won ma élections », se sont retirés du processus électoral depuis le 16 décembre 2019, constatant que ces pseudo-élections ne visent en réalité qu’à maintenir le dictateur Alpha Condé au pouvoir, y compris par la fraude électorale et la forfaiture. Par ailleurs, le Balai citoyen a suspendu depuis décembre sa participation au comité inter-partis et à la cellule d’appui au processus électoral, à laquelle il n’a jamais pris part.

Add a comment

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lors d’une assemblée Général hebdomadaire au siège du parti (ufr), Saïkou Yaya Barry a dénoncé les manœuvres du pouvoir à savoir ‘’diviser pour régner’’ pour continuer à déballer son projet de référendum, dit-il, Sur ce le secrétaire exécutif de l’UFR, interpelle les consciences des guinéens en particuliers ceux de la haute Guinée, de ne pas accepter d’aller dans ce sens au détriment de la Guinée.  

« Regardez en face, vous l’avez écouté hier, les propos étaient clairs, il veut faire croire qu’il fait plaisir à une région qui est la haute guinée, je croix que je vais m’adresser à ces personnes-là. Alpha n’aime personne, il est en train de vous utiliser pour passer son temps. Il est en train de vous faire croire qu’il vous aime plus que les autres, ce n’est pas vrai ! il n’aime que sa personne, c’est de faire de l’économie ce qu’il veut, c’est commanditer des compartiments inhumains, c’est ce qui se passe aujourd’hui. Alors je dis à mes frères Guinéens en haute Guinée, faite attention éviter la division ce n’est pas l’intérêt de la Guinée » a conseillé Saikou Yaya Barry, le secrétaire exécutif de l’urf.

Et même si Dieu l’aime poursuit-il, il ne le donnera pas plus de 10 ans ou 15 ans quel que soit l’amour que Dieu a pour lui, la Guinée reste et les Guinéens vont rester et

Add a comment